ser madre y ligadura de trompas

Devenir mère après une ligature des trompes

Bien que de nombreuses femmes optent pour la ligature des trompes comme méthode de contraception, elles doivent savoir que cette procédure peut parfois échouer. C’est pourquoi toute décision concernant la parentalité et la ligature des trompes doit être prise avec précaution.

Ce mécanisme contraceptif peut être efficace s’il est exécuté correctement, mais la femme doit également tenir compte de plusieurs aspects pour contribuer à son efficacité.

Qu’est-ce que la ligature réversible des trompes ?

La ligature des trompes est également appelée stérilisation des trompes ou ligature des trompes. Il s’agit d’un mécanisme contraceptif qui consiste à bloquer ou à ligaturer les trompes de Fallope et, dans certains cas, à les sectionner afin d’empêcher définitivement toute grossesse.

La ligature des trompes empêche l’ovule d’être transporté depuis les ovaires et bloque le chemin des spermatozoïdes vers la partie supérieure des trompes de Fallope jusqu’à l’ovule.

Il est important de noter que cette intervention chirurgicale n’affecte en rien le cycle menstruel de la femme.

En revanche, l’union tubaire peut être réalisée à tout moment. En fait, elle est généralement associée à une césarienne, à un accouchement normal ou à une autre intervention chirurgicale abdominale.

Bien que la ligature des trompes ne soit généralement pas une procédure réversible, elle peut être obtenue par une intervention chirurgicale majeure, qui n’est pas toujours efficace.

La ligature réversible des trompes est une intervention chirurgicale pratiquée pour permettre à une femme de concevoir à nouveau. Dans ce cas, les médecins spécialistes reconnectent les trompes de Fallope. L’inversion de la stérilisation tubaire n’est pas toujours possible, car il peut rester peu de prolongement tubaire ou la trompe peut être endommagée.

Il est important de noter que l’inversion de la ligature des trompes est rarement pratiquée. Grâce à l’efficacité de la fécondation in vitro (FIV), les femmes qui souhaitent avoir un enfant après une ligature des trompes optent pour ce mécanisme de fécondation plutôt que pour l’opération chirurgicale d’inversion.

Risques liés à la ligature des trompes

Comme il s’agit d’une opération chirurgicale, elle nécessite des incisions dans l’abdomen et une anesthésie, pour ne citer que les aspects les plus importants. Dans cette optique, les risques associés à la ligature des trompes sont divers, notamment les suivants :

  • Possibilité de troubles de la vessie, des intestins ou de certains vaisseaux sanguins importants.
  • Une réaction négative à l’anesthésie peut se produire.
  • Une mauvaise cicatrisation de la plaie, qui peut entraîner une infection dans les cicatrices de ligature des trompes.
  • Manifestation de douleurs abdominales ou pelviennes constantes.
  • L’échec de l’opération, qui peut entraîner une future grossesse non désirée.

D’autre part, certains facteurs peuvent augmenter la probabilité d’un échec après une ligature des trompes, comme par exemple

  • Avoir subi une chirurgie abdominale ou pelvienne.
  • L’obésité.
  • Souffrir de diabète.

Effets secondaires à long terme de la ligature des trompes

Outre les risques liés à l’opération elle-même, la ligature des trompes comporte également un certain nombre d’effets secondaires qui peuvent survenir à court et à long terme.

En ce qui concerne les conséquences à court terme, il y a le processus de guérison, qui ne cause généralement pas de gêne considérable. Cependant, des problèmes postopératoires tels que des saignements, des infections ou des ecchymoses peuvent survenir.

Les effets secondaires à long terme sont les suivants

  • La ligature des trompes est en principe une opération irréversible. La femelle peut ne pas redevenir fertile, même après l’inversion de la ligature.
  • Elle génère un risque accru de grossesse extra-utérine.
  • Cette intervention chirurgicale ne protège pas contre les maladies sexuellement transmissibles.
  • Si une femme souhaite avoir à nouveau un enfant, il est préférable d’opter pour la FIV, qui est une méthode de procréation assistée coûteuse.

Quand la ligature des trompes peut-elle échouer ?

Bien que la ligature des trompes soit considérée comme une méthode de contraception très efficace et sûre, elle peut échouer dans certaines occasions ou dans des cas très spécifiques.

Selon les statistiques, moins d’une femme sur cent tombe enceinte dans les douze mois qui suivent l’intervention.

Plus la femme est jeune au moment de la ligature des trompes, plus la probabilité d’échec de l’intervention est élevée.

Un autre aspect à prendre en compte est que lorsqu’un bébé est conçu après avoir subi une ligature des trompes, le risque de grossesse extra-utérine est latent.

Une grossesse est extra-utérine lorsque l’ovule fécondé s’installe en dehors de l’utérus, généralement dans une trompe de Fallope. Ce type de grossesse inhabituelle nécessite un traitement médical immédiat, car la grossesse ne peut pas se développer et l’accouchement ne peut pas avoir lieu.

Si vous soupçonnez une grossesse après une ligature des trompes, vous devez consulter votre médecin immédiatement.

Prix de la ligature des trompes

D’une manière générale, le coût de la chirurgie de ligature des trompes peut varier d’un pays à l’autre. Même au sein d’un même pays ou d’une même ville, le prix peut également varier, en fonction de l’établissement clinique où il est pratiqué.

D’autre part, la méthode utilisée pour effectuer le processus de stérilisation influe également sur le coût du processus de stérilisation.

Cependant, pour vous donner une idée du budget de ce type d’acte médical, voici une fourchette de prix de référence : le prix peut se situer entre 1 000 et 3 000 euros.

Quels que soient votre lieu de résidence et votre budget, il est préférable de demander des conseils appropriés et détaillés à votre médecin généraliste ou à un médecin de confiance.

Vous devez tout savoir sur la maternité et la ligature des trompes avant de prendre une décision.

×